Du végétarisme

Lorsque j’ai commencé ma formation de professeur de yoga, j’ai été sensibilisée très tôt au végétarisme et au véganisme. Lorsqu’on m’en a parlé la 1ère fois, j’ai ouvert des yeux étonnés car je me voyais mal me passer des protéines animales. A fortiori car, ayant eu des problèmes de poids adolescente, les régimes que j’ai suivis préconisaient tous de ne pas abandonner les protéines animales, gage de réussite pour un régime…

Donc, je me suis documentée afin de me faire ma propre idée de ce que cela représentait. Et j’ai discuté beaucoup, beaucoup avec des personnes qui l’étaient et ça m’a aidé car je me suis projetée. Et j’ai donc essayé progressivement d’arrêter la viande (sans problème car je n’ai jamais été très viande sauf après la naissance de mon fils), la volaille (sans problème aussi), le poisson (plus difficile), les crustacés (pas trop de problème), le porc (pas de problème), la charcuterie (moyen car le saucisson sec de l’apéro m’a fait de l’oeil très longtemps)…

Aujourd’hui et en juin cela fera 2 ans, je suis végétarienne et je m’en réjouis tous les jours : moins de fatigue à digérer, meilleure concentration, moins malade… que des avantages dans mon quotidien et surtout découverte de saveurs tellement incroyables.. Je remange de temps en temps du poisson et j’ai gardé les oeufs de temps à autre et le fromage.

Mais parfois, je passe des semaines où je mange « vegan » et ça me va bien aussi. Ce nouvel équilibre alimentaire m’a permis de constater que mes pensées sont plus fluides, que je réfléchis plus vite (le flux de transmission est plus rapide) et surtout que j’ai développé à l’égard des animaux une véritable compassion comme jamais.

En cela, je me réjouis car mon prof de formation de Dharma, en me demandant cela, appuyait son discours sur un principe de Patanjali parmi les 8 créés, à savoir les yamas qui gèrent les rapports entre soi et les autres. Il y a 5 yamas et le premier est Ahimsa, la non-violence.

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.